Image default
E-commerce / Shopping

Comment choisir un service à thé japonais ?

Boisson nationale

Le thé est considéré comme la boisson nationale du Japon. C’est également l’une des coutumes les plus importantes de la culture japonaise, avec les cérémonies du shintoïsme et du bouddhisme. La cérémonie du thé consiste en une expression de respect envers chaque ingrédient qui entre dans sa composition : de l’eau utilisée, au bol où il est servi, et même envers ceux qui partagent le repas avec vous. Si le choix d’une théière pour votre usage personnel peut être assez simple – taille et budget principalement – l’achat d’un ensemble pour recevoir des invités peut nécessiter une certaine réflexion.

Les pièces qui composent le service à thé au pays du Soleil-Levant

Les 5 pièces nécessaires pour prendre part à ce rituel sont :

  • Une bouilloire à fond plat appelée « kama »
  • Une petite table basse ronde appelée « ro », quirepose sur une natte tissée appelée « zabuton »
  • Un étroit récipient en argile verni, la théière, appelé « cha no yu », ou plus simplement « hojicha » – Le pichet pour servir le thé, appelé « kan »
  • Les tasses dans lesquelles on boit. Il en existe deux sortes : les tasses ordinaires en porcelaine et les tasses spéciales appelées « chawan ».

Le service à thé japonais idéal est composé de 5 pièces qui ont également une signification symbolique. Tout commence par la bouilloire, qui était autrefois utilisée dans les cérémonies religieuses pour faire bouillir l’eau destinée aux rituels de purification. Elle symbolise la vie elle-même. Vient ensuite la table où tout se passe. Elle est souvent décorée d’un emblème ou d’un motif représentatif de la culture japonaiseet chaque fois que nous l’utilisons, nous rendons hommage à ce symbolisme.

La théière : pièce majeure du service à thé japonais

La pièce la plus représentative du service à thé est appelée théière et date du 8e siècle. Elle servait initialement à faire bouillir de l’eau sur un petit poêle chauffé au charbon de bois avant d’être utilisée comme récipient pour préparer du thé vert en poudre. Au cours de l’histoire, cependant, sa fonction a été modifiée et elle est désormais un élément clé du rituel. Il représente notre âme et notre créativité, car après tout, c’est grâce à ces ingrédients que nous créons chaque jour quelque chose d’unique.

Le pichet ou la carafe pour le service est généralement en porcelaine ou en verre et contient 60 onces de liquide, ce qui symbolise la justice tempérée par la sagesse. Il reflète également la vérité ainsi que l’élégance des manières et du comportement -indispensable pour pratiquer la cérémonie du thé. Par ailleurs, la cérémonie du thé est un moment de relaxation et de bien-être. Au même titre que ce que peut procurer une lampe de luminothérapie.

Les bols dans lesquels nous mangeons sont ronds, pour représenter la sérénité et l’harmonie, et peuvent être en céramique, en porcelaine, en argent ou en verre.

L’histoire de la céramique au pays du Soleil Levant est longue et complexe car elle a commencé très tôt. Au fil du temps, le Japon a absorbé la culture de ses voisins – la Chine et la Corée principalement – mais aussi celle des commerçants européens qui ont visité l’archipel au fil des siècles. Désormais, la céramique est une véritable industrie au Japon. Le résultat est un mélange éclectique qui a donné naissance à de nombreux styles différents qui définissent aujourd’hui les motifs traditionnels japonais.

Autres articles à lire

Acheter des carpes koi en ligne, c’est tout à fait possible !

administrateur

Que devez-vous savoir pour réussir l’achat de votre vin en ligne ?

administrateur