Non classé

Les vêtements que portaient les japonais à l’époque du Japon Féodal

Table des matières

Si les tendances de la mode japonaise sont aujourd’hui en partie dépendantes du style occidental, il faut avouer que ce n’était autrefois pas le cas. En effet, à l’ère de la féodalité, une époque qui va des années 1183 à 1168, les japonais se vêtaient de tenues qui étaient propres à leur culture. Quels sont donc ces vêtements qui ont marqué la mode japonaise à l’ère féodale ?

Le Kimono

Signifiant littéralement « chose que l’on porte sur soi », le Kimono est un vêtement japonais qui a fait son apparition à la période Heain (795-1185). Disponible dans la Boutique ninja et samouraï, le Kimono désignait à ses débuts l’ensemble des vêtements de la mode japonaise. Etant inspiré du kosode, il était à cette période fait de petites manches et de coupes droites.

Il était aussi porté pour toutes les activités du quotidien. Ce n’est qu’au fil du temps que ce vêtement a été revu pour donner le Kimono qui désigne aujourd’hui un seul type de vêtement. Celui-se reconnaît par ses manches évasées et longues qui favorisent le confort puis la liberté de mouvement de celui qui le porte.

Le kimono est aujourd’hui adapté pour les occasions spéciales comme les mariages et peut être porté aussi bien par les hommes que les femmes. Il faut toutefois préciser qu’il existe des types spécifiques de kimonos pour chacune de ces catégories de personnes.

Le Hakama

Reconnaissable grâce à ses nombreux plis et sa coupe large, le Hakama est une tenue traditionnelle du peuple japonais qui est disponible en deux versions. La première est similaire à une jupe large et porte le nom de hakama andon. Dans la majorité des cas, elle est portée par les femmes.

Quant à la seconde version, elle est identique à un pantalon large et porte le nom de hakama umanori. Cette version de hakama est portée par les hommes. Si le Hakama est aujourd’hui porté par toutes les catégories de personnes, il faut préciser que ce n’était autrefois pas le cas.

En effet, lorsque ce vêtement est apparu en 1185, il était uniquement porté par les samouraïs et les personnes de la haute classe japonaise. Au fil des époques, ce Vêtement samouraï personnalisé a été adopté par diverses couches sociales nippones.

Par ailleurs, il faut préciser que le Hakam se noue à la taille. Vu la complexité de ce vêtement japonais, il est possible de le rendre plus confortable en ajoutant quelques options facultatives.

Le Yukata

Apparu à l’époque Heain tout comme le Kimono, le Yukata est un vêtement traditionnel japonais qui était à ses origines porté après le bain. Avec les années et la popularité du bain thermal, cette tenue est devenue un vêtement public.

Depuis qu’il a été popularisé par une Marque de vêtement ninja, le Yukata est proposé comme vêtement intérieur au sein des auberges et hôtels japonais. Il faut par ailleurs préciser qu’avec ses motifs et la manière de le porter, le Yukata ressemble énormément au Kimono.

Pourtant, il possède des différences avec ce dernier. Ainsi, contrairement au Kimono, le Yukata possède un seul col ainsi que des manches courtes. De plus, dans la mode japonaise, ce vêtement se reconnaît grâce aux chaussettes qui font partie de ses accessoires obligatoires.

Autres articles à lire

Quelles sont les astuces pour choisir efficacement son katana ?

Emmanuel