Hi-tech / Informatique / Technologie

Huawei dévoile son projet de maison connectée

Huawei maison connectée
Notez cet article

Et si Huawei se lançait bientôt dans la maison connectée ? C’est en tout cas le projet dévoilé par la firme, à l’occasion du MWC Shanghai 2021, qui s’est déroulé du 23 au 25 février 2021. Sur une surface totale de 550 m², le chinois a ainsi fait la démonstration de sa future maison intelligente.

La maison connectée de Huawei fait sensation au MWC Shanghai

Amateurs de maison connectée ? Découvrez la gamme delta dore ici ! L’occasion également, de vous pencher sur le nouveau projet du groupe chinois Huawei : la maison connectée.

Présenté lors du Mobile World Congress (MWC), qui s’est déroulé fin février à Shanghai, le tout dernier concept de la firme, baptisé « Smart Home », n’est en effet pas passé inaperçu.

Occupant une surface totale de 550 m2 lors de l’événement, le chinois a ainsi fait la démonstration de ses différentes technologies telles que Huawei HiLink, HarmonyOS et Huawei HiCar, afin de présenter ce à quoi pourrait ressembler une maison intelligente. Garage connecté, séjour, cuisine, bureau, salle de jeu ou encore salle de sport :  aucune pièce n’a ainsi échappé au géant chinois.

Huawei investit dans la fabrication de puces

Si la firme se trouve actuellement en difficulté sur le marché du smartphone depuis la mise en place de mesures lui interdisant l’accès aux technologies étasuniennes, Huawei a donc profité de l’occasion pour dévoiler son intention de se lancer dans d’autres domaines afin de poursuivre son développement. La maison connectée étant l’un d’entre eux.

Concernant son avenir en téléphonie, Huawei ne s’avère cependant pas vaincu.  Récemment, le président des produits grand public de la société, Bruce Lee, a déclaré lors d’une interview accordée au réalisateur japonais Ryo Takeuchi, que l’entreprise continuera à travailler pour gagner la place de numéro un. Un objectif pour lequel le cadre a d’ailleurs reporté son départ à la retraite.

Pour regagner le haut du podium, la firme chinoise  aurait ainsi investi de grosses sommes d’argent dans la recherche et développement. La société développerait actuellement des lignes de production capables de graver des semi-conducteurs, afin de s’émanciper de ses partenaires habituels, dont le fondateur taïwanais de puces, TSMC.

Pour rappel, Huawei ne fait désormais plus partie du Top 5 mondial des constructeurs de smartphones et doit se contenter de 8% des parts du marché.  Le groupe chinois devrait par ailleurs être bientôt relégué à la 8ème place du marché du smartphone, derrière Xiaomi, Oppo et Vivo.

Au premier trimestre 2021, Apple est venu détrôner Samsung, se plaçant désormais comme numéro 1 mondial du marché, notamment grâce à d’excellentes ventes de son iPhone 12.