Asie Info

Jujutsu Kaisen : l’ascension fulgurante d’une œuvre moderne  

Les mangas et leurs adaptations animées constituent l’un des pans les plus importants de la pop culture japonaise. À l’instar des animes comme One Piece et Kimetsu no Yaiba, le manga Jujutsu Kaisen de Gege Akutami se crée une place de choix dans le cœur des fans. Voici ce qu’il faut savoir de cette œuvre. 

Le succès fulgurant d’une histoire apparemment simple  

Initialement sorti en mars 2018, le manga Jujutsu Kaisen a connu une ascension fulgurante à partir de son adaptation en série d’animation en octobre 2020. Produite par le studio Mappa, la série de 24 épisodes suit les 63 chapitres de l’œuvre originale de Gege Akutami. 

À sa sortie initiale en manga, l’œuvre s’est écoulée à près de 600 000 exemplaires. Lorsqu’elle fut adaptée en anime, le chiffre de vente a explosé. Cela fut à tel point que le manga s’est hissé à la deuxième place du classement des mangas les plus vendus au Japon avec 23 797 483 exemplaires achetés. 

Un effet boule de neige immense

Ce boost des ventes s’est accompagné d’une explosion de la demande des produits dérivés. Ainsi, dans le monde, notamment en France et aux États-Unis, il est fréquent de voir de nombreux fans de la série portent fièrement un T-shirt Jujutsu Kaisen représentant leurs personnages préférés. Les figurines, les peluches et les autres goodies sont aussi très demandées par la communauté des amoureux de l’univers. 

En outre, pour faire patienter les fans, l’auteur, en collaboration avec le studio Mappa, a prévu un long métrage pour le 24 décembre 2021. Il sera une adaptation du manga prequel « Jujutsu Kaisen 0: Tokyo toritsu Jujutsu kōtō senmon gakkō ». 

Les raisons d’un tel succès 

L’engouement des otakus à travers le monde Jujutsu Kaisen trouve son origine dans l’histoire et les personnages. En effet, la saga raconte l’histoire d’un jeune lycéen, Yuji Itadori, à la force surhumaine qui s’est retrouvé à affronter un fléau pour sauver ses amis. Les fléaux sont des monstres nés des sentiments négatifs des humains. Ils sont surtout présents dans les écoles, les prisons, les hôpitaux.  

Pour y arriver, Yuji a dû avaler une relique du plus puissant des fléaux, Ryomen Sukuna. Ce faisant, le lycéen est devenu son réceptacle et est condamné à mort par la congrégation des exorcistes qui le trouvent trop dangereux. Cependant, le plus puissant exorciste, Satoru Gojo, propose à Yuji d’avaler toutes les autres parties des reliques du démon avant de se faire exécuter. 

Ainsi, Jujutsu Kaisen plonge les lecteurs et les spectateurs dans un univers fantastique agrémenté de personnes fascinantes à l’instar de Gojo Satoru. Ce dernier est d’ailleurs le personnage préféré de la majorité des fans. Pas étonnant de voir qu’en boutique Jujutsu Kaisen, les produits à son effigie se vendent comme des petits pains !

Par ailleurs, contrairement à de nombreuses séries où les antagonistes sont peu intéressants ou assez superficiels, Gege Akutami a réussi à rendre tous ses personnages fascinants et puissants. Leur logique pousse à se questionner sur leur nature mauvaise. C’est d’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles le personnage de Sukuna intrigue et plaît autant. De fait, de nombreux Sweat Jujutsu Kaisen, des figurines et autres produits sont à son image pour le bonheur des fans. 

Ce savant mélange d’action et d’intrigues avec des personnages puissants en constante évolution explique le succès fou de Jujutsu Kaisen. Le travail d’animation aussi est à souligner, car il permet une immersion complète dans la série.

Autres articles à lire

la fin du principe « Un pays, deux systèmes »

adrien

La Birmanie, objet de toutes les attentions chinoises en Asie du Sud-Est

adrien

vingt ans de renforcement stratégique et économique pour la Chine

adrien

La Thaïlande aimantée par la Chine

adrien

Les universités de Hongkong : chronique d’une mort annoncée

adrien

la musique, objet hautement politique

adrien