Image default
Le Japon

Visite privée en immersion à HOSHINOYA Taketomi Island (Okinawa)

Depuis le terminal ferry de Ichigaki, une quinzaine de minutes suffisent pour rejoindre l’île de Taketomi. Une fois le pied à terre, la navette de l’hôtel s’occupe de votre transfert. La route est de courte durée et fait vite place à un chemin étroit et plutôt chaotique… « Mais où vais-je donc… »   allez-vous de toute évidence vous demander. Patience, la réponse est pour bientôt…

Après quelques centaines de mètres, la navette tourne à droite et emprunte la voie d’accès à HOSHINOYA Taketomi Island. Hormis deux toits d’épaisses tuiles rouges, peu de choses se dévoilent encore à vous. Escale au lobby, check-in, et vous voici enfin guidé vers votre villa, installée dans ce qui ressemble à un petit paradis terrestre. Un endroit où le temps semble avoir suspendu son envol.

Ce qui marque en premier, c’est la quiétude des lieux, et l’authenticité de ce village composé de 48 villas, en tous points similaires aux maisons construites dans l’île, ce qui confère à HOSHINOYA Taketomi Island un charme incomparable. L’île de Taketomi est un endroit préservé, appartenant à préfecture d’Okinawa, il est interdit depuis une cinquantaine d’années d’y construire une nouvelle habitation. Seules celles présentes doivent être conservées, et préservées dans le pur style de la région : une construction en bois, de grandes baies et un toit en grosses tuiles rouges si typiques de l’île.

Cependant si les habitations sont identiques, le choix entre deux styles d’intérieurs est possible. Le premier, de type traditionnel, dans l’esprit des ryokans, avec sols entièrement recouvert de tatamis et une chambre équipée de lit futon, le second, plus occidental, avec douche, baignoire et lits modernes, dont seul le sol de la chambre est habillé de tatamis. Quelque soit l’option  retenue, toutes les villas adoptent le raffinement et la sobriété japonaise avec un mobilier de bois sombre et de grands canapés invitant à la détente et au lâcher-prise le plus total.

Pour respirer l’air pur et saisir l’ambiance des lieux, déambulez dans les petites allées sinueuses de ce charmant village. Regardez autour de vous, levez la tête, et faites connaissance avec Shisa. Ce personnage omniprésent va inévitablement attirer  votre premier regard. Ce lion miniature, malgré un faciès peu engageant, n’est pas là pour vous effrayer mais bien pour vous protéger et éloigner les mauvais esprits.

Le point de vue, installé sur les hauteurs du Resort est une magnifique pause contemplative pour admirer le village d’un côté et l’océan de l’autre, mais aussi les traditionnels feux d’artifices estivaux. La piscine aux dimensions impressionnantes, presque olympiques, permet d’effectuer de belles longueurs,  de patauger avec ses enfants ou de se prélasser, allongés à l’une des extrémités, simplement effleurés par l’eau Autre point appréciable, la piscine est installée en contrebas de jolis bosquets fleuris qui assurent des baignades à l’abri des regards.

Tout près de la piscine, le lounge vous accueille 24/24 h pour un moment de détente, offrant à discrétion boissons chaudes et rafraîchissements autour de snacks variés.

Mais ce lieu de vie est aussi celui d’ateliers et d’animations. Le Resort met un point d’honneur à valoriser les savoir-faire locaux.

Ainsi propose t’il  à ses hôtes de s’essayer à une activité artisanale comme la vannerie, ou de découvrir chaque jour à 17 h, des chants et musiques traditionnels avec la présence d’un (ou une) musicienn(e) qui fait la démonstration du sanshi, instrument traditionnel d’Okinawa (sorte de petit banjo à 3 cordes).

Pour offrir à chacun un séjour riche et complet, HOSHINOYA Taketomi Island propose de nombreuses activités. En fin de journée, assistez au coucher de soleil sur la côte est de l’île est un moment absolument magique, la plage semble appartenir à un autre monde. Et pour terminer, prenez le temps de savourer un dîner au restaurant de l’hôtel.

Le chef Tatsuo Nakasu fait des merveilles, s’amusant avec talent à cuisiner les produits locaux avec une approche française. Essayer son plat de pousses de bambou avec quelques lamelles d’ormeaux et un beurre persillé, permet immédiatement de comprendre son clin d’œil à la Bourgogne. Toutes ses assiettes jouent sur la finesse et l’équilibre, de l’entrée jusqu’au dessert. Accompagnées de la gentillesse du personnel de service, et d’un des vins de la carte, votre repas est parfait.  Et votre séjour exceptionnel.

Autres articles à lire

Les Aïnous, peuple autochtone d’Hokkaido

Irene

4 lieux romantiques pour impressionner votre valentin(e)

Irene

HOSHINOYA Kyoto, luxe et raffinement d’un ryokan à Kyoto

Irene

Les secrets du wasabi

Irene

Un bol à thé fait pour voyager

Irene

Les meilleurs cafés du Japon

Irene