Image default
Le Japon

Chaussures, chaussons et autres sandales japonaises : quand et où les porter

Les règles associées au port des chaussures ont de quoi déconcerter les occidentaux voyageant pour la première fois au Japon. Et pour cause : une fois à l’intérieur, à chaque zone correspond sa règle. Mais en suivant le protocole suivant, aucun faux pas ne viendra entraver votre séjour.

Si vous séjournez dans un ryokan, dînez dans un restaurant traditionnel, ou êtes invité chez quelqu’un, en règle générale on ne portera pas ses chaussures d’extérieur une fois à l’intérieur. L’entrée dans tout établissement traditionnel se fait systématiquement par le genkan. Il s’agit d’un vestibule où l’on ôte ses chaussures pour, très souvent, mettre des chaussons dans la foulée.

Selon les genkans, vous déposerez vos souliers à même le sol, ou bien sur une étagère ou dans un casier numéroté. Dans les ryokans haut de gamme, un(e) o-genkan-san se chargera de prendre vos chaussures pour les placer dans le casier qui vous sera attribué.

À HOSHINOYA Tokyo, l’o-genkan-san est toujours présent(e) avant vous grâce à un système de capteurs permettant de signaler au personnel de l’hôtel l’arrivée de toute nouvelle personne à l’intérieur des lieux.

Vous voilà déchaussés : symboliquement, vous avez laissé derrière vous la “saleté” du monde extérieur. Si l’on vous offre des chaussons (souvent situés sur une surface surélevée d’une marche par rapport au genkan), acceptez-les volontiers et chaussez-les. Sinon, poursuivez tout simplement en chaussettes ou pieds nus.

Rien de bien sorcier pour l’instant, n’est-ce pas ? Vous voilà prêts pour passer à l’étape suivante : décrypter les différents types de chaussons. Dans les ryokans, tel que celui d’Hoshino Resorts KAI Nikko, il vous sera proposé différentes options.

  • Les chaussons du ryokan servent à circuler dans les parties communes telles que la salle à manger ou l’onsen. Attention néanmoins à les retirer pour vous mettre en chaussettes ou pieds nus dès lors que vous pénétrez dans une zone recouverte du traditionnel tatami en paille tressée. À Hoshino Resorts KAI Nikko, le sol de toutes les pièces ainsi que de tous les couloirs est recouvert de ce délicat tatami.
  • Les chaussons “spécial toilettes” se portent… aux toilettes. Vous les trouverez à l’entrée des WC des restaurants et des ryokans traditionnels. Ils sont généralement reconnaissables à leur inscription ou icône “WC”. Aucun autre type de chaussons n’est admis dans les toilettes, et on ne peut les porter nulle part ailleurs !
  • Les getas sont des sandales en bois que l’on porte pour de courtes balades aux abords du ryokan. À Hoshino Resorts KAI Nikko, on vous proposera des Nikko Getas, parfaitement adaptés au terrain montagneux de la région. Vous voilà idéalement parés pour vivre pleinement votre expérience en ryokan et partir à la découverte des rives du Lac Chuzenji, le volcan du mont Nantai en toile de fond.

Autres articles à lire

À la conquête du Mont Fuji : 5 conseils d’expert

Irene

Où aller au Japon pour votre voyage en famille ?

Irene

Le sport dans les Alpes japonaises de A à Z

Irene

HOSHINOYA Karuizawa : immersion dans une nature généreuse

Irene

Passion onsen

Irene

Les Aïnous, peuple autochtone d’Hokkaido

Irene