Image default
Le Japon

Le route alpine de Tateyama Kurobe

Couloirs de neige, pâturages fleuris et remontées mécaniques vertigineuses : partez à la découverte de la route de montagne la plus spectaculaire du Japon !

Envie d’admirer l’un des plus beaux paysages que compte le Japon ?

En trolleybus, train, funiculaire ou téléphérique, parcourez les quelques 100 km de route au cœur des Alpes japonaises du nord-est. Vous traverserez des tunnels souterrains, vous vous élèverez au-dessus des forêts sauvages et atteindrez la station de montagne la plus haute du pays à 2 450 mètres d’altitude.

Connue comme “le toit du Japon”, la route alpine de Tateyama Kurobe va de Toyama à l’ouest pour rallier Omachi à l’est. Cette année, elle est ouverte du 15 avril au 30 novembre, à partir de quoi les chutes de neige la rendent impraticable.

Et il n’y a pas de meilleur endroit pour admirer la beauté éphémère des saisons au Japon !

Au printemps, on peut y admirer le couloir de neige de Murodo, où des murs de neige s’élèvent pour atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur des deux côtés de la route.

Quant à l’été, c’est la saison des randonneurs. Et il y en a pour tous les goûts aux environs de Murodo, des balades les plus accessibles aux randonnées les plus périlleuses.

D’ailleurs, pourquoi ne pas en profiter pour faire un tour du côté des chutes de Shomyo ?

Ou visiter le monumental barrage de Kurobe qui s’élève à 186 mètres de haut ?

Puis, à l’automne, la remontée mécanique de Tateyama est un must.

Ce trajet vertigineux ne dure que 7 minutes mais, suspendu dans les airs, vous bénéficierez d’un point de vue parfait pour admirer le manteau automnal des forêts alpines à son plus chatoyant et plus photogénique.

Lorsque la route touche à sa fin à Omachi, Hoshino Resorts KAI Alps vous attendra, avec ses sources thermales en plein air qui vous offriront un moment de détente parfait après toutes ces sensations fortes que la montagne vous aura fait vivre.

Autres articles à lire

Pourquoi s’offrir un bon katana en tant qu’otaku ?

administrateur

L’incroyable histoire d’Hideo Saito, ce chef d’orchestre qui fait vibrer le japon

Irene

OMO, ou la découverte du Japon par des experts locaux

Irene

24 heures à HOSHINOYA Karuizawa

Irene

Une semaine parfaite en été au Japon

Irene

Thé glacé au Ice Village de Tomamu

Irene