Image default
Le Japon

2 destinations originales pour 1 printemps inoubliable

Imaginez que vous traversez des pâturages verdoyants à flanc de coteaux volcaniques. À vos pieds, un magnifique parterre d’azalées d’un délicat rose pâle. À l’horizon, des fumerolles s’échappent des pics volcaniques environnants. Sinon, songez que vous voguez le long d’une rivière bordée de Sakura aux teintes rosées, confortablement installé dans une embarcation traditionnelle japonaise.

Aisément accessibles depuis Tokyo en avion ou en train, les régions d’Aso et de Kaga proposent de vivre le renouveau printanier autrement, à la fois plus proche de la nature, et loin des foules caractéristiques de la saison.

Aso : une nature bourgeonnante

Le printemps est une saison qui se prête particulièrement à une visite de la région d’Aso à Kyushu, île située dans le sud du Japon. Dans cette région, on pratique le brûlis ou noyaki : les paysages volcaniques se transforment alors du tout au tout, les prairies dorées devenant des terres en friches d’un noir profond qui se teintent rapidement de tons verts parsemés de fleurs alpines exubérantes.

Niché au coeur du parc national d’Aso-Kuju, Hoshino Resorts KAI Aso est un lieu de choix pour vivre au rythme des transformations de la saison.

Ce ryokan de luxe se compose d’élégantes villas privées, chacune étant dotée de son propre bain extérieur d’eau thermale chaude, le tout à moins de 5 km d’un grand chemin de randonnée, point de départ pour explorer les paysages magnifiques de cette faune et flore sauvages si bien préservées.

La vie en rose

Kyushu au printemps, c’est une fresque de fleurs roses et violettes qui s’entremêlent au gré des collines vertes. Il s’agit des azalées de Kyushu, variété unique d’une espèce appelée miyamakirishima en japonais, ce qui signifie “azalée qui fleurit en haut des montagnes”. Le moment idéal pour admirer ces fleurs et leurs couleurs vives sans égal va de la mi-mai à début juin.

Hoshino Resorts KAI Aso organise d’ailleurs des excursions à cette occasion pour faire découvrir aux clients de l’établissement les plus beaux endroits. Et pour les rétifs à la randonnée, le personnel se fera un plaisir d’organiser une balade à cheval, destinée même aux plus novices des cavaliers.

Une nature grandiose

Depuis le salon de Hoshino Resorts KAI Aso, vous pourrez admirer les pics escarpés du majestueux mont Aso. Pour les randonneurs, l’envie d’en escalader les pentes rocheuses ne se fera pas attendre. Mais le site à ne manquer sous aucun prétexte est le pont d’observation de Daikanbo, qui offre un point de vue splendide sur l’immense caldeira d’Aso, cratère de 24 km de circonférence raviné par des éruptions volcaniques il y a près de 90 000 ans.

Plus au sud, les gorges de Takachiho sont connues pour leur profondeur spectaculaire. Vous pourrez louer une barque pour profiter des eaux calmes de la rivière, ou prendre de la hauteur et faire une randonnée.

Ce qui est sûr, c’est que vous ne pourrez pas rater la cascade de Minainotaki et ses 17 mètres de haut, entourée d’un feuillage fringant printanier.

Kaga : une brève histoire du Japon

À la recherche d’une autre idée pour votre escapade printanière ?

Niché entre la mer du Japon et les pics imposants du parc national de Hakusan, Hoshino Resorts KAI Kaga est à seulement 3 heures en train de Tokyo.

Ce ryokan, connu pour ses sources thermales, se caractérise par ses éléments architecturaux du IVème siècle, auxquels sont associés tout le confort du moderne. Ainsi, de nombreuses chambres sont agrémentées de grandes terrasses ou de onsens privatisés.

Dans la région de Kaga, l’une des attractions les plus prisées au printemps est la vue le long de la rivière de Daishoji, où les cerisiers Yoshino arborent fièrement leurs fleurs roses si photogéniques, alignés en rangs serrés le long des rives. Pendant la saison haute des Sakura, Hoshino Resorts KAI Kaga propose à ses clients une balade en bateau traditionnel privatisé le long de la rivière, avec aux commandes un batelier de la région.

Alors que vous voguez doucement le long de la rivière, il vous sera proposé de déguster une spécialité locale, le Boucha (un thé vert torréfié), accompagné d’un gâteau wagashi. Loin du tumulte des foules, le moment sera idéal pour apprécier la beauté éphémère du printemps.

Spécialités printanières

Certains des sites les plus prisés du Japon se trouvent à proximité de Hoshino Resorts KAI Kaga. Le jardin Kenrokuen, accessible en navette gratuite depuis l’établissement, est réputé pour être l’un des trois plus beaux jardins paysagers du Japon, et le printemps est l’un des meilleurs moments de l’année pour admirer ses vastes étendues fleuries.

La nuit tombée, les Sakura sont illuminés de mille feux, un spectacle magique.

Un peu plus loin, la région montagneuse isolée de Shirakawa-go et de Gokayama est connue pour ses corps de ferme aux toits inclinés, style communément connu sous le nom de gassho-zukuri. Entourés de rizières et dominés par les collines boisées des alentours, les villages renouent avec l’animation au printemps après les neiges hivernales, embellis par les prêles, les lys et les cerisiers en fleurs.

Et n’oubliez pas de visiter la ville voisine de Kanazawa, où vous pourrez découvrir les quartiers historiques jadis connus pour leurs geishas et samouraïs, sans oublier Myoryu-ji, grand complexe de l’époque d’Edo construit dans un style typique des ninjas avec ses étages cachés et ses escaliers secrets.

Et, bien entendu, vous pourrez admirer les cerisiers en fleurs qui égayent toute la ville de leurs si jolies teintes rosées en parcourant ses rues.

Envie de vivre cette expérience ?

Réservez à Hoshino Resorts KAI Kaga, un ryokan avec sources chaudes, où détente et cuisine japonaise gastronomique vous feront vivre une expérience inoubliable.

Autres articles à lire

OMO, ou la découverte du Japon par des experts locaux

Irene

Shochu, la liqueur populaire de Kyushu

Irene

Karuizawa en famille

Irene

Un été sur les routes d’Hokkaido

Irene

Fuji en hiver, la meilleure saison pour observer le majestueux sommet

Irene

Odaiba, immense aire de jeu de Tokyo

Irene