Image default
Le Japon

Jingisukan : grillades de mouton d’Hokkaido au menu

L’agneau japonais, vous connaissez ?

Une spécialité d’Hokkaido à découvrir, dont le nom vient d’un chef mongol !

Il n’est pas vraiment commun d’associer le Japon à des plats de mouton ou d’agneau. Pourtant, sur l’île d’Hokkaido, dans le nord du pays, les troupeaux de moutons sont loin d’être rares.

Et pour cause, l’élevage du mouton dans cette région est une tradition qui remonte à l’ère Meiji (1868-1912).

À Hoshino Resorts RISONARE Tomamu, vous verrez des moutons brouter paisiblement aux alentours de l’établissement, et vous pourrez même vous détendre dans un hamac installé dans un champ en compagnie des moutons !

Rien de surprenant donc à ce que l’une des spécialités culinaires les plus connues de la région soit un plat à base d’agneau ou de mouton grillé.

Le nom de ce plat, «  Jingisukan », est en revanche assez étonnant, puisqu’il s’agit d’une adaptation japonaise de Genghis Khan, chef de l’empire mongol du XIIIème siècle !

Il semblerait que les soldats de Genghis Khan étaient particulièrement friands de mouton, d’où ce nom.

Ce plat se compose de fines tranches d’agneau ou de mouton placées au sommet d’un plaque chauffante en forme de dôme, avec en accompagnement des légumes disposés sur les rebords du plat.

Grâce à la cuisson au barbecue, ou à toute autre source de chaleur, l’agneau déverse sur les légumes tout son savoureux jus pour en faire un plat délicieusement doux et succulent. On cuisine en général ce plat à table au restaurant, avec une sauce épicée en accompagnement de la viande.

Avec une bière locale Sapporo, vous verrez, c’est encore mieux !

Où déguster le meilleur jingisukan ?

Vous trouverez de nombreux restaurants proposant cette spécialité dans la plupart des villes d’Hokkaido, notamment à Sapporo et Asahikawa, où se trouve d’ailleurs Hoshino Resorts OMO7 Asahikawa.

À noter : Hoshino Resorts RISONARE Tomamu a même son propre restaurant jingisukan sur place.

Autres articles à lire

Euphorie printanière à Aomori

Irene

Les merveilles de l’eau de bouleau blanc

Irene

À la conquête du Mont Fuji : 5 conseils d’expert

Irene

2 destinations originales pour 1 printemps inoubliable

Irene

4 lieux romantiques pour impressionner votre valentin(e)

Irene

Le saké : la subtilité d’une fabrication aussi raffinée que son goût

Irene