Image default
Le Japon

Le Mont Fuji en 4 exploits insolites

Une descente à ski vertigineuse à 150 km/h

On connaît le Japon pour ses pistes de ski de renommée mondiale. Le Mont Fuji n’est pas en reste avec deux stations de ski familiales en contrebas. Mais c’est sur les hauteurs de ce sommet que fut écrit l’un des grands chapitres de l’histoire du ski extrême. En effet, le pionnier du ski de vitesse, Yuichiro Miura, en dévala les pentes en avril 1966 lancé à 150 km/h, avec pour seul frein son parachute.

Le retraité qui gravit le Mont Fuji encore, et encore, et… encore

Selon le proverbe japonais, celui qui gravit le Mont Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou. Quid donc de Yoshinobu Jitsukawa, qui en 2014 s’est hissé à son sommet pour la 1 673ème fois ? La plupart de ses ascensions, il les a réalisées une fois à la retraite, au rythme de deux par jour. Il est d’ailleurs âgé de 71 ans, et affiche une forme olympique, le jour où il bat le record.

Coureurs du dimanche s’abstenir : un parcours sur 169 km

Envie de vous lancer un vrai défi ? Si vous n’êtes pas rassasié après l’ascension du Mont Fuji et de ses 3 776 mètres, pourquoi ne pas vous attaquer à son pourtour avec une course sur 169 kilomètres ? Et un dénivelé de 7 500 mètres à la clé, histoire de corser le tout.

L’Ultra Trail du Mont Fuji est LA course d’ultra marathon du Japon. Tous les ans en septembre, des coureurs partent à la conquête des rudes sentiers montagneux et des forêts qui enserrent le Mont. Le gagnant boucle généralement le parcours en une vingtaine d’heures.

L’homme qui s’élança à la conquête du Mont à bâton sauteur

Et pour la prouesse la plus folle de l’histoire du Mont Fuji ? La médaille revient indubitablement à Ashrita Furman. Il parcourut à bâton sauteur 18 kilomètres en contrefort du sommet, ce qui lui valut en 1986 d’être inscrit au Guinness des records pour la plus longue distance jamais parcourue à bâton sauteur.

Furman reviendra à la charge en 1993, bouclant 26 kilomètres en 6 heures et 40 minutes à l’aide de son fidèle bâton sauteur au terme d’une ascension qui l’emmena aux portes des neiges éternelles et d’une descente sous une pluie battante et verglaçante.

Envie de repousser vos limites en créant l’exploit une 5ème fois ? À HOSHINOYA Fuji, vous pourrez orchestrer vos aventures depuis les contreforts surplombant le lac Kawaguchi avec en toile de fond le Mont Fuji.

Et sinon, vivez un moment de pure détente en profitant de votre chalet alliant luxe et nature et contemplez le majestueux Mont qui a inspiré tant de prouesses et de démesure.

Autres articles à lire

HOSHINOYA Karuizawa : immersion dans une nature généreuse

Irene

Tanabata : un festival japonais sous le signe des étoiles

Irene

Saison des sakura : vivez une expérience incomparable à Kyoto

Irene

Les sushi en 5 faits insolites

Irene

3 raisons de découvrir la ville d’Uji

Irene

Un hiver gourmand au Japon

Irene