Image default
Le Japon

24 heures à HOSHINOYA Fuji

14h30

Depuis la petite bourgade de Kawaguchiko, vous arriverez très rapidement en bus ou en taxi à HOSHINOYA Fuji. Dès votre arrivée à la réception, qui se trouve côté lac, il vous sera remis tout ce dont vous aurez besoin pour profiter de l’expérience de « glamping », alliant luxe et camping, que propose le resort : lampe frontale, jumelles et gourde.

Choisissez ensuite votre sac à dos, et vous voilà paré ! De là, vous monterez à bord d’une jeep qui vous mènera jusqu’à la forêt par des routes escarpées.

15h

HOSHINOYA Fuji se situe à flanc de colline. Entouré d’arbres, le resort s’étend sur plusieurs niveaux reliés par des marches. À l’accueil principal, un verre de bienvenue vous sera servi avant de vous accompagner à votre « chalet » composé d’une pièce simple et pourtant luxueuse avec un lit, une salle de bain, et quelques petits extras qui donnent toutes ses lettres de noblesse au glamping (radio Bluetooth, mini-bar, etc).

L’effet “waouh” commence dès l’arrivée dans votre chambre, avec le mont Fuji pour voisin, veillant dans toute sa gloire et sa grandeur sur le lac Kawaguchi. Image digne d’une carte postale depuis l’immense baie vitrée de votre chalet qui est orientée plein sud. L’ensemble du chalet est axé sur cette vue dont vous pourrez même profiter depuis votre baignoire.

Votre vaste balcon est équipé d’un canapé assez grand pour s’y allonger : parfait pour admirer le soleil se lever ou se coucher sur le plus haut sommet du Japon.

15h30

L’heure de rentrer dans le vif du sujet, au sens littéral du terme, puisque vous allez manier une hache pour tailler du bois ! HOSHINOYA Fuji offre tout un ensemble de loisirs pour profiter des grands espaces extérieurs. Même les enfants pourront s’essayer à la taille de bûches en coupant le bois à l’aide d’un ustensile sécurisé.

16h

Récupérez toutes vos bûches pour venir alimenter le feu de camp sur la plateforme de la Cloud Terrace, juste en haut des escaliers. Un feu y crépite effectivement toute la journée de 7h à 22h.

Vous serez libre d’y griller des chamallows ou de vous servir un café au Library Café attenant. Il y a même une sélection de beaux livres en anglais.

Et pourquoi ne pas vous laisser tenter par quelques une des douceurs de saison proposées en libre-service. Sur une table dressée chaque après-midi, vous trouverez par exemple de la confiture de cerises au printemps ou des châtaignes à l’automne.

Place ensuite à la détente dans l’un des hamacs installés entre les arbres ou sur l’un des fauteuils façon chaise longue. La nuit, c’est un lieu idéal pour admirer les étoiles dans toute leur splendeur.

Si vous avez envie de grignoter un petit quelque chose avant de dîner, vous pourrez vous essayer au fumage de noix, de saucisses ou de poisson.

Choisissez parmi une variété de copeaux de bois pour donner la saveur souhaitée à votre mets, en accompagnant le tout d’un bon whisky japonais.

18h30

La Forest Kitchen n’attend plus que vous pour une expérience de gastronomie en plein air. Pas d’inquiétude à avoir côté température : si le mercure descend, vous pourrez vous mettre au chaud grâce à la magie des tables chauffantes kotatsu. À l’aide d’un réchaud à gaz, l’un des “Glamping Masters” du personnel vous aidera à cuisiner votre propre dîner gourmet.

Au menu : une succession de plats, tous à base d’ingrédients riches dont seule la montagne a le secret tels que du chevreuil, du sanglier sauvage, ainsi que des légumes de saison.

Le tout servi à la manière de la cuisine fusion (saumon fumé et ail gyojya, chevreuil et poivre sansho). Vous êtes ici dans le pays du vin japonais, pourquoi donc ne pas opter pour un trio de vins Yamanashi, pour un accord mets-vin parfait ?

21h

De retour sur la Cloud Terrace, place à un concert de musique live joué chaque soir pendant une demie heure par un musicien différent.

Tenté par une veillée autour du feu ? Vous pourrez choisir parmi une grande variété de whiskies japonais au TAKIBI bar.

6h50

Oui, le réveil est plutôt matinal, mais les premières heures de l’aube sont les meilleures pour profiter du mont Fuji sans brouillard. Vous serez emmené en voiture au lac Kawaguchi pour faire une balade en canöe.

Et avec un peu de chance, vous pourrez contempler le reflet du mythique mont Fuji dans l’eau !

9h

De retour à votre chalet, le petit-déjeuner vous est servi sur le balcon. Sous le regard bienveillant de Fuji, vous aurez de quoi prendre toutes les forces nécessaires : pain fraîchement cuit, confitures de saison, omelette et saucisse.

10h

Il est l’heure de découvrir les alentours !

Que diriez-vous d’une balade dans le parc d’Oishi le long d’une promenade bordée d’un lit de fleurs au pied de HOSHINOYA Fuji à proximité du lac. L’abondance des cerisiers en fleurs en fait un passage incontournable au printemps.

Si vous vous sentez d’humeur aventurière, vous pourrez également faire une randonnée à cheval en contrebas de Fuji. Depuis la forêt d’Aokigahara Jukai, votre ascension vous mènera à 1 165 mètres d’altitude sur le plateau de Kyodai qui offre une vue impressionnante de Fuji-san.

Les amateurs de randonnée seront également gâtés. À proximité immédiate de l’établissement, un sentier de forêt tout en lacets vous emmènera jusqu’au col de Shindou où vous serez récompensés grâce à une vue splendide sur Fuji et le lac Kawaguchi.

Ou bien, faites tout simplement place à la détente au sein du resort. Composez votre propre pizza à l’heure du déjeuner à la Cloud Kitchen, espace en plein air niché entre les arbres et équipé d’un poêle à bois.

Puis allongez-vous le temps d’une pause qui vaut bien que l’on s’y attarde, et admirez la vue imprenable sur l’une des montagnes légendaires du Japon qui s’offre à vous.

Autres articles à lire

Les meilleurs cafés du Japon

Irene

Comprendre la culture autour de l’alcool au Japon

Irene

Yosegi Zaiku : la finesse extrême d’une marqueterie japonaise hors du commun

Irene

Shochu, la liqueur populaire de Kyushu

Irene

Le vin japonais, un trésor à découvrir

Irene

Quatre spécialités pour se régaler à l’automne

Irene