Image default
Le Japon

Les Aïnous, peuple autochtone d’Hokkaido

Découvrez l’histoire du peuple autochtone d’Hokkaido. Suivez notre guide pour faire l’expérience de la culture Aïnou.

Autochtones de l’île septentrionale d’Hokkaido, les Aïnous ont une histoire, une culture ainsi qu’une langue qui leur sont propres. Et pourtant, nombreux sont les voyageurs se rendant au Japon qui n’en ont jamais entendu parlé.

Qui sont-ils donc ? Et comment mieux les connaître ?

Si le peuple Aïnou se trouve principalement à Hokkaido, c’est dans la partie nord de Honshu qu’il a ses racines historiques.

Leurs origines précises demeurent incertaines, mais il est en revanche reconnu qu’ils constituent un groupe ethnique distinct. Leur teint est pâle, et leurs cheveux sont épais et ondulés.

Ils parlent également leur propre langue, qui est transmise à l’oral et n’a pas de forme écrite. Aujourd’hui, selon les estimations officielles, ils sont tout juste 24 000. Quant au nombre de locuteurs natifs, il s’établit à…2.

Historiquement, les Aïnous ont souffert des politiques d’assimilation sous l’ère Meiji qui verront l’interdiction de leur langue et de leurs traditions de chasse. Aujourd’hui, des mesures ont néanmoins été mises en place pour redonner vie à la culture Aïnou.

Le gouvernement a d’ailleurs officiellement reconnu les Aïnous comme peuple autochtone du Japon en 2008. Un parti politique est par la suite formé en 2012, et il y a un projet de création d’un nouveau musée ainu à Hokkaido en amont des Jeux Olympiques de 2020.

En attendant, le musée en extérieur de Shiraoi à Hokkaido est le meilleur endroit pour se plonger dans la culture des Aïnous. Une visite qui plaira aux petits comme aux grands. Situé sur les rives du lac Poroto, à 2 heures en train ou en voiture de Hoshino Resorts RISONARE Tomamu, le musée est une reproduction d’un village Aïnou traditionnel, avec ses maisons au toit de chaume, et ses démonstrations d’artisanat, de danses et de musique folkloriques.

Pour une véritable immersion, vous pouvez même vous essayer à la cuisine, à l’ébénisterie ou à la danse Aïnou !

Autres articles à lire

24 heures à HOSHINOYA Tokyo

Irene

Le Mont Fuji en 4 exploits insolites

Irene

Comprendre la culture autour de l’alcool au Japon

Irene

HOSHINOYA Kyoto, luxe et raffinement d’un ryokan à Kyoto

Irene

Shochu, la liqueur populaire de Kyushu

Irene

Le défilé du nouvel Empereur

Irene