Image default
Le Japon

Passion onsen

Terre volcanique par excellence, le Japon peut compter sur de nombreuses sources thermales chaudes. On estime qu’elles sont au total environ 30 000 disséminées dans tout le pays, dont près de 3 000 converties en stations thermales de type onsen. Côté hébergement, on logera dans un ryokan afin de profiter pleinement de ce que les thermes ont à offrir.

Si vous avez envie de découvrir la culture japonaise sous un angle unique, tout en profitant d’un pur moment de détente, le onsen est une destination de premier choix. Mais quel type de onsen choisir ? Quel comportement adopter dans ces bains publics ? Et comment profiter au mieux de cette expérience thermale ?

Une longue histoire

Au Japon, une source thermale chaude est officiellement définie comme toute émanation d’eau, de vapeur ou de gaz issue du sous-sol à une température d’au moins 25°C et dotée de différents sels et minéraux. La plupart des sources thermales chaudes sont d’origine volcanique, l’eau étant chauffée par le magma enfoui à plusieurs kilomètres dans les profondeurs de la croûte terrestre pour ensuite être propulsée à la surface. Dans les onsen, la température de l’eau avoisine en général les 40°C.

Les sources thermales chaudes ont depuis longtemps joué un rôle important dans la société japonaise. On les associe d’ailleurs étroitement aux rituels de purification du corps et de l’esprit depuis l’avènement du bouddhisme au VIème siècle.

Et depuis le début du XVIIIème siècle, elles sont reconnues par la médecine pour leurs vertus thérapeutiques et curatives. Aujourd’hui, de nombreuses cliniques situées dans ces stations thermales continuent d’offrir des traitements pour toutes sortes de pathologies, des rhumatismes aux soins post-opératoires.

De nombreuses villes se sont par ailleurs bâties une réputation sur la qualité de leur onsen. Hakone, ville où se trouve Hoshino Resorts KAI Hakone, est connue dans tout le pays pour ses bains qui remontent au VIIIème siècle.

Et au pied des Alpes japonaises, HOSHINOYA Karuizawa est un établissement à l’histoire centenaire. Construit en 1914 par Kasuke Hoshino, il a depuis été transformé en un complexe onsen de luxe par la 4ème génération de la famille.

Des minéraux aux multiples bienfaits

La teneur en minéraux des sources thermales peut grandement varier d’une source à l’autre. On dit d’ailleurs que chaque type de source thermale a un effet différent sur l’organisme et sur la peau. Nombreux sont les japonais qui disent ainsi sentir immédiatement la différence dès leur entrée dans l’eau.

Une source thermale chaude dite « simple » présentera une teneur faible en minéraux, avec un pH de 8,5 ou plus. Ces sources thermales, que l’on rencontre par exemple à Hoshino Resorts KAI Nikko dans le parc national de Nikko, sont connues pour leurs vertus énergisantes et pour la stimulation douce qu’elle apporte à la peau. Le caractère plus ou moins alcalin de l’eau aide également à adoucir le collagène ainsi qu’à réduire le sébum, cette sécrétion grasse susceptible de causer l’acné.

Les sources thermales à forte teneur en chlorure et en sodium se trouvent quant à elles du côté de Hoshino Resorts KAI Hakone. Le sel, en enrobant le corps, aide à réchauffer et à hydrater la peau. Les bains de sulfate contribuent quant à eux à hydrater la peau tout en la protégeant de la sécheresse et en accélérant le processus naturel de cicatrisation de la peau. À Hoshino Resorts KAI Ito, sur la péninsule d’Izu, les bains de sulfate sont aussi riches en calcium, apportant ainsi à la peau un doux éclat satiné.

Bains privés / Bains publics

La plupart des onsen offrent des bains publics unisexe, où les visiteurs doivent respecter un protocole bien précis. Avant de se baigner, il conviendra de se doucher dans l’espace prévu à cet effet. Les cheveux longs sont à attacher, et les tatouages, à dissimuler. Et il faudra se baigner dans le plus simple appareil puisque les maillots de bain sont proscrits !

Pour une expérience encore plus complète, de nombreux japonais aiment à faire des exercices de respiration ainsi que des étirements pour permettre à leur corps d’absorber d’autant mieux les minéraux et améliorer leur circulation sanguine.

Dans les établissements Hoshino Resorts, les onsen peuvent être en intérieur ou en extérieur, souvent avec vue sur la nature.

À Hoshino Resorts KAI Hakone, vous pourrez prendre un bain tout en contemplant les collines verdoyantes du mont Yusaka. Et à l’hôtel Hoshino Resorts Oirase Keiryu, les bains extérieurs offrent un point de vue spectaculaire sur les gorges d’Oirase.

Pour une expérience originale, optez pour le onsen de HOSHINOYA Karuizawa, où vous pourrez vous baigner dans l’obscurité la plus totale, ou pour HOSHINOYA Tokyo, où les bains sur le rooftop de l’hôtel sont ouverts toute la nuit, vous offrant ainsi la possibilité d’admirer les étoiles en plein Tokyo.

Comble du luxe, offrez-vous une chambre avec onsen privatif ! De nombreux établissements Hoshino Resorts offrent ce service. Mais la meilleure expérience se trouve probablement du côté de Hoshino Resorts KAI Aso, où chaque villa privative donne sur une vaste terrasse équipée d’un grand bain alimenté en eau des sources thermales chaudes, le tout illuminé par des torches à la tombée de la nuit.

Quelle meilleure façon de se détendre après une journée passée à explorer la faune et la flore du volcanique parc national d’Aso-Kuju ?

Vous avez lu attentivement notre article ? Testez vos connaissances et apprenez-en plus avec notre Quiz !

Autres articles à lire

Les feux d’artifices : un spectacle estival incontournable au Japon

Irene

4 activités amusantes pour découvrir les lacs japonais

Irene

HOSHINOYA Kyoto, luxe et raffinement d’un ryokan à Kyoto

Irene

Les meilleurs cafés du Japon

Irene

Onsen, l’art de vivre japonais

Irene

Incomparables fruits d’hiver du Japon

Irene