Image default
Le Japon

3 raisons de découvrir la ville d’Uji

Jamais entendu parler d’Uji ? Son riche passé historique et littéraire ainsi que son thé vert en font une destination de choix !

Si vous séjournez à HOSHINOYA Kyoto, on ne peut que recommander de faire une excursion d’une journée à Uji.

Cette charmante bourgade située à une heure en train vous séduira par son atmosphère détendue et ses nombreux sites d’intérêt.

Le Temple de Byodoin

Construit il y a plus de 1 000 ans, ce temple bouddhiste est si renommé que sa “Salle du Phœnix” est apposée sur les pièces de monnaie japonaise de 10 yens. C’est l’une des seules structures en bois ayant traversé les âges depuis la période Heian  (794-1185).

Ce temple, peint en rouge, se reflète dans l’eau du grand étang attenant.

Le jardin, qui représente la “Terre pure”, un lieu d’une beauté divine, vaut également le détour.

Le thé Matcha

Les prêtres zen d’Uji sont réputés être parmi les précurseurs de la poudre de thé vert Matcha au Japon.

Aujourd’hui, la ville est encore renommée pour son Matcha de qualité premium, que vous pourrez déguster sous forme de thé, de nouilles, de glace, ou de bonbons !

La rivière d’Uji

Au sud de la rivière, les berges offrent d’agréables balades en perspective, et ses eaux de belles sessions de pêche au cormoran l’été venu.

Vous pourrez même faire un tour en bateau au coucher du soleil pour faire l’expérience de cette pêche si unique. N’oubliez pas de passer par le pont d’Uji, l’un des nombreux sites que l’on retrouve dans Le Dit du Genji, grand classique de la littérature japonaise.

Pas encore convaincu ?

Pourquoi ne pas visiter le temple de Mampukuji dont les terres, vues du ciel, ressemblent à un dragon ? Uji est une ville pleine de surprises !

Autres articles à lire

À la rencontre des ours et des écureuils volants

Irene

Top 4 des spots en plein air à Tokyo

Irene

À la découverte de la faune et la flore de Karuizawa

Irene

Incomparables fruits d’hiver du Japon

Irene

5 films japonais à voir absolument

Irene

L’incroyable histoire d’Hideo Saito, ce chef d’orchestre qui fait vibrer le japon

Irene