Image default
Le Japon

Les meilleurs snowparks de ski freestyle

Au Mont Bandai, vous avez 150 jours pour peaufiner votre technique en freestyle !

Déjà eu envie de vous essayer au ski ou au snowboard en freestyle ? Ou vous êtes peut-être déjà un pro dont les placards regorgent de médailles ?

Dans les deux cas, le Mont Bandai dans la préfecture de Fukushima est le site à ne pas manquer, avec ses snowparks ouverts 150 jours par an entre décembre et mai.

Au Mont Bandai, deux stations de ski – Hoshino Resorts Nekoma Ski Resort sur la face nord, et Hoshino Resorts Alts Bandai sur la face sud – offrent des terrains de jeu de premier choix pour les adeptes du freestyle.

Tout y est, des barres pour débutants aux kickers de 20 mètres dignes des plus grandes compétitions internationales.

Le 1er décembre 2018, la station de Nekoma a ouvert  le bal avec une zone dédiée dotée d’un ensemble de barres et de kickers.

Dès la mi-janvier, Alts Bandai lancera 4 parcs à thèmes avec différents niveaux de difficulté. On commence avec les box à vagues du Flowable Park, avant de passer au Step-up Park et à ses modules un peu plus ardus.

Et chaque soir, vous aurez la joie de vous remettre de vos émotions à Hoshino Resorts Bandaisan Onsen Hotel.

En mars, le Monster Park avec ses parcours slopestyle ouvre à la station de Nekoma. Au programme : kickers triples et modules divers et variés.

Et comme la région est connue pour ses chutes de neige abondantes, vous avez jusqu’à la Golden Week au début du mois de mai pour en profiter.

Puis, ce sera au tour du Global Park d’ouvrir ses portes à Alts Bandai. Un parc imaginé par l’équipe derrière les Jeux Olympiques de Pyeongchang, rien que ça !

Son kicker long de 20 mètres et son module de 15 mètres seront à coup sûr un challenge, même pour les pros de la glisse.

Autres articles à lire

Sakura, la magie d’un instant

Irene

Quatre spécialités pour se régaler à l’automne

Irene

3 randonnées avec vue imprenable sur le Mont Fuji

Irene

Jingisukan : grillades de mouton d’Hokkaido au menu

Irene

La saison du saké jeune

Irene

Kawadoko : un dîner sur l’eau

Irene