Image default
Le Japon

Saison des sakura : vivez une expérience incomparable à Kyoto

Voir Kyoto au printemps, voilà une expérience que de nombreuses personnes souhaiteraient vivre au moins une fois dans leur vie. Et il faut dire que même les célèbres temples de la ville sont plus photogéniques lorsqu’ils ont pour toile de fond les nuances éphémères de blanc et de rose des cerisiers en fleurs. C’est également à cette période que vous pourrez voir au plus près les geishas habituellement très discrètes de la ville grâce à une série de spectacles dansants ouverts au public.

Et puis le printemps à Kyoto est également synonyme de nouveaux ingrédients qui viennent ajouter des notes incomparables de fraîcheur à la cuisine kaiseki de Kyoto, connue dans le monde entier.

Mais le printemps apporte également son lot de touristes par centaines de milliers. D’où l’intérêt d’être au fait des petits secrets que réserve la ville afin d’éviter les foules et de tirer pleinement parti de son séjour.

Que diriez-vous d’une traversée en bateau hors du temps qui vous emmènera au cœur d’une vallée, entourée d’une nuée d’anciens cerisiers en fleurs ? Ou d’un déjeuner printanier exclusif sur une terrasse privative en bordure de rivière avec vue sur des cerisiers illuminés à la nuit tombée ?

En cette saison de printemps, HOSHINOYA Kyoto propose ces deux expériences à ses convives. L’établissement étant situé dans Arashiyama, quartier boisé situé dans l’ouest de la ville, ce ryokan traditionnel est un endroit de choix pour s’échapper de l’agitation de la saison des sakura à Kyoto.

À la découverte de la flore

La visite en bateau depuis HOSHINOYA Kyoto est certainement la façon la plus paisible d’observer les cerisiers en fleurs.

Depuis votre ryokan, vous monterez à bord d’une péniche privatisée, voguerez au gré de la rivière Oi le long des plaines bucoliques tapies de cerisiers en fleurs. Ce sont plus de 1 500 cerisiers qui s’offriront ainsi à vous, parmi lesquels quelques variétés de yoshino et de yamazakura qui remonteraient au début de XIIIème siècle.

Il vous sera servi à bord une boîte bento édition spéciale hanami (contemplation des fleurs) dans laquelle vous trouverez des douceurs de saison ainsi qu’un trio de thé vert.

Les meilleurs spots pour admirer les cerisiers en fleurs de Kyoto

Si cette traversée en bateau est une invitation à la contemplation, le centre ville de Kyoto bouillonne d’activités au printemps. Mais il existe quelques excellents spots d’observation des sakura moins fréquentés par les touristes.

Commencez par Arashiyama, quartier verdoyant où se trouve HOSHINOYA Kyoto. Vous trouverez des cerisiers en fleurs à foison dans les somptueux jardins de Tenryu-ji, monumental temple zen fondé en 1339. À proximité, le parc Kameyama-koen offre un point de vue panoramique. Le chemin pour y parvenir est bordé de sakura.

Dans le centre de Kyoto, le parc du Palais impérial vaut amplement l’effort de braver les foules afin d’y admirer les splendides cerisiers pleureurs (shidare-zakura). Le plus populaire de tous est sans doute le parc de Maruyama et ses shidare-zakura éclairés la nuit venue. N’hésitez pas à y faire un pique-nique, l’endroit est idéal pour une hanami party, tout comme les berges de la rivière Kamo.

La promenade du philosophe est habituellement moins fréquentée. Vous cheminerez le long d’une rivière bordée des deux côtés de centaines de cerisiers. Le temple Shinyo-do, à flanc de côteaux, oublié de la plupart des touristes, vaut pourtant amplement le détour avec ses vastes terres emplies de cerisiers en fleurs spectaculaires.

Pendant la saison des sakura, la ville de Kyoto s’illumine de mille feux, ce qui permet de profiter de la beauté des cerisiers en fleurs même à la tombée de la nuit. Les temples de Kiyomizu-dera et de Kodai-ji, connus dans le monde entier, ainsi que le château Nijo, seront des temps forts de votre séjour.

Un printemps sous le signe de la gastronomie

Le printemps signe également l’arrivée de nouveaux ingrédients dans la cuisine de Kyoto, au premier titre desquels figure les augustes pousses de bambou takenoko. La tradition japonaise veut effectivement qu’on les déguste au printemps lorsqu’elles sont à leur plus croustillant, succulent et juteux. Et Kyoto est connue dans tout le pays pour son exceptionnelle production.

Pour apprécier les takenoko à leur juste valeur, optez pour un menu de dégustation kaiseki, spécialité de Kyoto. Et c’est exactement ce que propose HOSHINOYA Kyoto pendant la saison des sakura, avec à la clé un table privative sur une terrasse extérieure donnant sur les cerisiers en fleurs yamazakura illuminés.

La rivière Oi à vos pieds, vous dégusterez un menu de saison spécialement créé par Ichiro Kubota, chef primé, avec de jeunes pousses, crevettes fantômes et légumes sauvages, ou bien maquereau espagnol rôti à l’huile de colza. Sans oublier, bien entendu, le riz aux takenoko, un plat idéal pour apprécier dans toute sa simplicité le côté naturellement charnu et la texture douce des jeunes pousses de bambou.

Voilà le printemps à Kyoto dans tout ce qu’il a de plus délicieux et romantique.

Danse geisha

Et pour couronner ce printemps à Kyoto ? Un billet pour assister à un spectacle de danse et de musique traditionnelle de geishas, appelées geiko à Kyoto.

Le printemps est une occasion unique d’admirer de près les célèbres geiko à Miyako Odori et Kyo Odori, ces spectacles quotidiens joués dans des théâtres de la localité pour fêter l’arrivée du printemps. Mais attention à réserver vos billets bien à l’avance !

Autres articles à lire

Les meilleurs spots de surf au Japon

Irene

Marcher sur les nuages… Une expérience à vivre au Japon

Irene

Quatre spécialités pour se régaler à l’automne

Irene

Top 4 des spots en plein air à Tokyo

Irene

Onsen : 6 conseils pour une expérience au top

Irene

4 activités 100% fun pour vos enfants dans les Alpes japonaises

Irene