Image default
Le Japon

Une semaine parfaite en été au Japon

Indéniablement, l’été au Japon peut être chaud, humide et pluvieux. Les raisons de s’y rendre pendant cette saison sont pourtant nombreuses. Feux d’artifices spectaculaires, festivals réjouissants, sports de montagne et détente en bord de mer : il y en a pour tous les goûts.Voici donc un peu d’inspiration pour vous aider à préparer votre prochaine escapade nippone !

3 jours à Tokyo : énergie urbaine et soleil

Premier arrêt : Tokyo. Pour ceux en quête d’un peu de luxe, HOSHINOYA Tokyo offre l’hospitalité d’un ryokan dans un cadre privilégié.

Et pour les adeptes de la vie urbaine, direction le nouveau Hoshino Resorts OMO5 Tokyo Otsuka.

Bien entendu, la capitale nippone a de nombreuses attractions touristiques à offrir pour toutes les saisons, tous les goûts, et tous les moments. La saison estivale à Tokyo se distingue par son ambiance particulièrement festive.

Car l’été venu, on ne badine pas avec les feux d’artifices à Tokyo. Le Festival de feux d’artifices de la rivière Sumida à Tokyo est le plus grand et le meilleur de tous !

Le dernier samedi de juillet, le public assiste à 90 minutes de spectacle grandiose, dans un enchaînement somptueux de détonations et de lumières vives qui embrasent l’horizon de Tokyo. Pas moins de 20 000 feux d’artifices sont tirés, et ce sont un million de spectateurs qui font le déplacement, dont de nombreux revêtent leur traditionnel yukata.

L’ambiance est électrique et le spectacle captivant. Un moment exceptionnel qui vaut à lui seul d’organiser un séjour dans la capitale à cette période.

L’été est également l’occasion idéale de participer à un matsuri. Ces festivals typiquement japonais sont en règle générale organisés par des sanctuaires locaux. Le plus spectaculaire d’entre eux ? Le Fukagawa Hachiman Matsuri à la mi-août avec sa procession de danseurs, ses musiciens et ses cortèges qui portent le mikoshi (sanctuaire portable), tous détrempés par l’eau lancée par la foule !

Ce qui fut à l’origine un rituel de purification est aujourd’hui une véritable bataille d’eau géante. Les casernes de pompiers des environs se joignent d’ailleurs à la partie pour arroser les participants.

Le festival le plus exotique ? Le Carnaval de samba d’Asakusa, qui célèbre les liens étonnement forts qui relient le Japon au Brésil. Joignez-vous à la foule pour regarder les danseurs tout de plume habillés vibrer au son des tambours brésiliens.

Tant de festivals, cela donne soif. Heureusement, les “beer gardens” fleurissent un peu partout à Tokyo l’été venu. En plein sanctuaire Meiji, le Forest Beer Garden offre un écrin de verdure idyllique pouvant accueillir jusqu’à 1 000 personnes, tandis que le toit terrasse du Tokyu Rooftop Premium Beer Garden propose régulièrement de la musique live. Ces deux lieux proposent des formules boissons et repas à volonté, allez-y donc à jeûn !

2 jours à Fuji : air frais des cimes & activités en pleine montagne

Après toutes ces activités, il est temps de changer de rythme. Et HOSHINOYA Fuji fait partie des rares endroits où il fait bon aller après la frénésie de Tokyo. Situé au-dessus du lac Kawaguchi, avec sa vue panoramique sur le Mont Fuji, c’est l’endroit parfait pour recharger ses batteries et goûter aux grands espaces que peut offrir le Japon.

Vous y séjournerez dans votre propre chalet privatif alliant luxe et nature, décoré avec élégance, et doté de baies vitrées donnant sur le mont le plus célèbre du Japon.

Dehors, vous serez entourés de pins rouges et de conifères, au coeur d’un vaste parc national. Et si vous êtes en quête de relaxation, vous pourrez profiter des vastes espaces du resort et apprendre à fumer différents mets sur un feu en plein air.

Pour vivre une expérience pleinement estivale, vous ne direz pas non à quelques activités en plein air. Le resort propose des séances de canöe sur le lac au lever du jour, ou bien une balade à cheval au pied du Mont Fuji.

Et si vous vous sentez particulièrement en forme, pourquoi ne pas tenter de gravir le Mont Fuji, le graal de la randonnée pour de nombreux japonais.

2 jours dans la péninsule d’Izu : plage & mer

À juste une heure en train de Tokyo, Atami est une ville côtière qui constitue une excellente base pour explorer la côte sauvage de la péninsule d’Izu.

Pour vivre une expérience  de ryokan traditionnel, avec en bonus l’accès à des sources thermales chaudes et la possibilité d’assister à un spectacle de geishas, réservez à Hoshino Resorts KAI Atami. Pour les familles, rendez-vous en haut de la colline à Hoshino Resorts RISONARE Atami, qui offre de splendides points de vue pour admirer les feux d’artifices de l’été !

La ville d’Atami a une petite plage, mais la plage de Nagahama, située à proximité, est plus tranquille. Il y a également de nombreuses étendues sablées pour les amateurs de farniente et de natation un peu plus au sud.

En guise d’introduction à la péninsule d’Izu, on ne peut que recommander la côte de Jogasaki qui longe tout le littoral et offre de spectaculaires points de vue sur l’océan.

Si vous souhaitez explorer la mer un peu plus en profondeur, pourquoi ne pas opter pour une séance de plongée ou de snorkeling ? Néophytes et chevronnés seront comblés grâce aux différents niveaux proposés, avec pour les plus expérimentés une plongée à la découverte d’une épave au large d’Atami. Les surfeurs ne seront pas non plus en reste avec de belles vagues et d’exceptionnels récifs à la clé.

Et pour couronner le tout, il ne vous reste plus qu’à déguster un plat de poisson et fruits de mer frais… Et terminer votre séjour en beauté en goûtant à l’exemplaire cuisine de Shigeru Konno à la Villa Del Sol !

Autres articles à lire

4 idées originales pour une lune de miel au Japon

Irene

10 expériences uniques à HOSHINOYA Kyoto

Irene

24 heures à HOSHINOYA Karuizawa

Irene

Visite privée en immersion à HOSHINOYA Taketomi Island (Okinawa)

Irene

Un bol à thé fait pour voyager

Irene

Yukio Mishima, un écrivain obsédé par la mise en scène de sa propre mort

administrateur