Image default
Le Japon

Les sushi en 5 faits insolites

Devenir maître sushi peut prendre plus de 10 ans

Les apprentis commencent à la plonge avant d’avoir l’honneur de préparer le riz pour le Chef sushi ou itamae.

Ceux qui maîtrisent cet art peuvent ensuite être promus au rang de wakiita et gagner le droit de ciseler le gingembre, préparer le wasabi, voire le poisson.

Et seulement quelques années plus tard, ils deviendront peut-être des itamae à part entière !

Connaissez-vous la différence entre le norimaki et l’uramaki ?

“Sushi” est un terme générique qui correspond au riz cuisiné au vinaigre à sushi auquel on va associer différents ingrédients.

Le sashimi n’est pas considéré comme un sushi car il ne contient pas de riz. Le nigiri est du riz à sushi sur lequel est déposé une garniture (souvent du poisson cru).

Le norimaki est un rouleau de riz et d’autres ingrédients enroulés dans une feuille d’algue de type nori, à la différence de l’uramaki où c’est le riz qui est à l’extérieur du rouleau.

Les occidentaux ont adapté les sushi à leur goût

Envie de goûter à votre maki à l’avocat préféré au Japon ?

Il vous faudra probablement faire preuve de patience, car c’est une création strictement occidentale qui est bien moins courante au Japon. Tout comme le California roll, qui est une invention américaine.

À l’origine, le riz à sushi n’était pas destiné à la consommation

Les origines du sushi remontent à plus de 1 000 ans. À l’époque, le poisson est conservé dans du riz fermenté pour le préserver.

Une fois le moment venu de le manger, le riz était jeté.

Le nigiri, un met à savourer à l’envers

La meilleure façon de déguster un nigiri est de le manger à l’envers, de sorte que le poisson soit apposé directement sur la langue afin de savourer toutes les délicates subtilités du poisson frais.

Envie de découvrir tous les secrets des sushi ? Séjournez à HOSHINOYA Tokyo, où le menu du chef Hamada revisite avec créativité les grands classiques des sushi.

En bonus, vous serez à tout juste quelques encablures du marché aux poissons de Tsukiji, où se trouvent parmi les meilleurs restaurants à sushi du Japon.

Autres articles à lire

Visite privée en immersion à HOSHINOYA Taketomi Island (Okinawa)

Irene

Les meilleurs spots de surf au Japon

Irene

Comme un tokyoïte à Tokyo

Irene

Quatre spécialités pour se régaler à l’automne

Irene

Tout sur la “Japow” : interview avec un guide de montagne

Irene

Pourquoi s’offrir un bon katana en tant qu’otaku ?

administrateur